Paypal se met au service des Britanniques pour acheter et vendre de la cryptomonnaie

-

La plateforme de paiement américaine Paypal lance cette semaine la possibilité aux utilisateurs du Royaume-Uni d’acheter, d’obtenir ou de vendre différents types de cryptomonnaies. Cela concerne le bitcoin, l’ether, le litecoin et le bitcoin Cash.

Paypal souhaite ainsi populariser encore plus la monnaie virtuelle et veut participer à une meilleure compréhension de son fonctionnement. Sur son environnement, le leader du paiement en ligne mettra à disposition la valeur des devises en temps réel, les informations nécessaires sur les cryptomonnaies ainsi que les risques que leurs utilisations peuvent entraîner. Le service sera mis en place à la fois sur l’application et sur le site internet.

Paypal a déjà établi aux États-Unis un moyen d’acheter auprès d’entreprises participantes en cryptomonnaies. L’installation de cette fonctionnalité n’est pour l’instant pas confirmée au Royaume-Uni.

Une popularité croissante

Avant la pandémie, la cryptomonnaie affichait déjà une renommée qui n’a fait qu’augmenter depuis quelques années. Malgré son caractère instable et son impact négatif sur l’environnement, les utilisateurs sont de plus en plus nombreux.

Jose Fernandez da Ponte, vice-président et directeur général de la blockchain, de la crypto et des monnaies numériques chez Paypal, a affirmé que « la pandémie a accéléré le changement numérique et l’innovation dans tous les aspects de notre vie, y compris la numérisation de l’argent et une plus grande adoption par les consommateurs des services financiers numériques ». Il considère que Paypal offre une opportunité unique et il est de sa responsabilité « d’aider les personnes au Royaume-Uni à explorer la cryptomonnaie ».

Il ajoute également que Paypal s’engage « à continuer de travailler en étroite collaboration avec les régulateurs au Royaume-Uni et dans le monde, pour offrir notre soutien et contribuer de manière significative à façonner le rôle que les monnaies numériques joueront dans l’avenir de la finance et du commerce mondiaux ».

Derniers articles

Google search engine